20e Edition des Assises du MEDS: les Termes de référence

20e Edition des Assises du MEDS: les Termes de référence

Selon les prévisions officielles pour 2023 et 2024, le Sénégal va entrer dans une phase inédite de son histoire économique par l’atteinte d’un taux de croissance à deux chiffres, soit environ 13,7 %. Cette performance économique est porteuse d’espoir pour tous les acteurs économiques sénégalais ainsi que les investisseurs étrangers (IDE), car elle offre de réelles opportunités grâce à la transformation structurelle de notre économie mais elle ouvre aussi de nouveaux défis de changements et d’adaptation aux plans social et environnemental pour les populations.

Quelles conditions préalables pour assurer le succès de ces nouvelles mutations économiques ?

 THEME CENTRAL : 

« Croissance à deux chiffres dès 2024, quelles conséquences pour le modèle de développement du Sénégal ?! »

CONTEXTE ET JUSTIFICATION :

La crise sanitaire Covid-19 a donné lieu à une série de d’initiatives économiques et sociales pour l’Etat du Sénégal pour assurer la survie des populations et des entreprises.

C’est ainsi que les programmes économiques et sociaux suivants se sont succédés :

  • Le Programme de Résilience Economique et Sociale (PRES): « pour atténuer les effets de la Covid-19 sur l’économie nationale, l’Etat a mis en place un Programme de Résilience Economique et Sociale (PRES) afin de renforcer le système de santé et soutenir les ménages, la diaspora, les entreprises et leurs salariés » ;
  •  Le Programme de Relance de l’Economie Nationale (PREN): qui repose sur le renforcement des bases productives, dont l’Agriculture, à travers l’injection de ressources budgétaires exceptionnelles de 60 milliards de francs CFA ;
  • Le Programme d’Actions Prioritaires Ajusté et Accéléré (PAP2A): mis en place par l’Etat du Sénégal dans une perspective de relance inclusive et résiliente post-Covid de l’économie sénégalaise.

« Ce programme qui s’appuie sur le triptyque Ajuster, Accélérer et Attaquer, couvre l’ensemble des secteurs prioritaires et de souveraineté de l’économie sénégalaise ». L’Etat s’est ainsi fixé les objectifs prioritaires ci-après à travers le PAP2A dont le coût initial global sur la période 2019-2023 de 14.712 milliards de francs CFA a été augmenté est de 614 milliards de francs CFA, soit une augmentation de : +4,17% :

  • Parvenir à une autonomie alimentaire, sanitaire et pharmaceutique ;
  • Développer :
  • les secteurs industriel et artisanal ;
  • la pêche et l’aquaculture ;
  • l’élevage et les productions animales ;
  • le tourisme ;
  • le numérique …
  • Formaliser davantage notre économie ;
  • Innover les mécanismes de financement des entreprises, notamment avec les fonds d’amorçage, les fonds de garantie et d’appui et mutualiser les moyens et les actions des structures dédiées : ADEPME, FONGIP, BNDE ;
  • Disposer de terroirs plus résilients aux chocs économiques externes ou internes : consommer en local ;
  • Forte participation du secteur privé national ;
  • Mise en œuvre de réformes fortes pour accompagner la relance économique :
  • Réforme du code des investissements ;
  • Réforme du droit du travail ;
  • Réforme du secteur public & modernisation ;
  • Réforme de l’électricité (MCA-2) ;
  • ETC …

OBJECTIFS

Objectif général :

Réunir les différentes structures de l’Etat et les principaux acteurs de l’économie sénégalaise pour réfléchir ensemble autour du nouveau dispositif de relance mis en place par l’Etat à travers le PAP2A.

Objectifs spécifiques :

  • Revisiter les programmes sectoriels de relance économique ;
  • Identifier les obstacles et les difficultés de réalisation des actions prévues dans les différents programmes ;
  • Proposer des solutions aux problèmes et obstacles ;
  • Proposer quelques solutions alternatives de développement sectoriel.

RESULTATS ATTENDUS

  • Les participants à la 20ème session des assises vont s’imprégner davantage des politiques publiques de développement en faveur des entreprises et des ménages ;
  • L’Etat recueille les préoccupations des entreprises auprès des acteurs économiques ;
  • Le MEDS élabore un rapport final sur la base des résultats issus des travaux et des échanges;
  • Le MEDS transmet à l’Etat ainsi qu’aux principaux acteurs économiques le rapport final sur les assises.

METHODOLOGIE

  • Discours des officiels : Le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération prononce l’allocution d’ouverture des assises à la suite du mot de bienvenue du Président du MEDS ;
  • Exposés des communicants : les différents communicants présentent leurs sujets respectifs conformément aux thématiques choisies ;
  • Clôture des assises: le Président du MEDS procède à la clôture des assises à la suite de la lecture du rapport de conclusion.

THEMATIQUES

  • “Contribution du Secteur Privé National dans la croissance à deux chiffres !”
  • “Impact de la Covid-19 sur la croissance à deux chiffres ?”
  • “Comment optimiser la mise en œuvre de la transformation structurelle de l’économie du Sénégal et sur quel levier s’appuyer pour une croissance durable ?”

MEDS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :