Le MEDS signe une convention de partenariat avec le CREA d’Algérie

Le MEDS signe une convention de partenariat avec le CREA d’Algérie

Le Mouvement des entreprises du Sénégal-MEDS, a signé hier une convention de partenariat avec le patronat algérien notamment le Conseil du renouveau Algérien (CREA). L’objectif est d’ouvrir de réelles perspectives en matière de diversification industrielle, commerciale, pharmaceutique et économique. 

Dakar abrite du 17 au 20 mai 2022 la première édition du salon « El Djazaïr Healthcare ». A cette occasion, une délégation de haut niveau d’hommes d’affaires algériens, menée par le Président du CREA et PDG des LABORATOIRES VENUS, Kamel Moula, séjourne dans la capitale sénégalaise pour tisser des liens économiques avec le secteur privé national. L’Algérie a fait le choix du Sénégal grâce à son pôle économique régional important disposant d’un marché pharmaceutique et médical en plein essor.

En effet, ce Salon constitue une opportunité unique pour les producteurs industriels du secteur pharmaceutique en Algérie de rencontrer leurs homologues africains en présence, outre des acteurs associatifs et professionnels régionaux, de différentes institutions bancaires et de plusieurs transporteurs spécialisés dans le fret et la logistique».

Ce fut l’occasion pour le Conseil du renouveau Algérien (CREA) de signer hier une convention de partenariat avec le Mouvement des entreprises du Sénégal, (MEDS). L’objectif est de miser sur le développement des produits alimentaires, pharmaceutiques et sécuritaires.

IMG 20220518 WA0159

Kamel Moula, président du conseil du renouveau algérien (créa) n’a pas manqué de faire l’éloge du pays de la Téranga. Selon Moula, le Sénégal est un pays frère qui a besoin d’accompagnement sur le plan sécuritaire et alimentaire.

Dans la foulée, le représentant de l’Algérie a souligné l’importance de cette nouvelle convention, laquelle apparaît comme « un partenariat gagnant-gagnant dans le but de développer la coopération Sud Sud. »

« Le renforcement de la coopération régionale dans le cadre de la zone de libre-échange continentale africaine est une opportunité historique pour ouvrir de réelles perspectives en matière de diversification industrielle et commerciale », a-t-il déclaré.

Aussi, poursuit-il, «les entreprises algériennes et sénégalaises doivent réfléchir ensemble aux moyens d’en tirer le meilleur parti. »

A l’en croire, « c’est en unissant leurs potentiels, leurs expertises et leur compétitivité que les entreprises africaines joueront un rôle majeur dans le développement durable inclusif du continent. »

Il est d’avis que les entreprises sénégalaises sont des partenaires de choix pour stimuler le développement économique du continent africain et participer ainsi à l’accroissement du progrès social en faveur des populations.

Moula signale que l’Algérie est assez représentative par son secteur de l’industrie pharmaceutique avec un coût de couverture de plus de 70%.  « C’est la raison pour laquelle nous comptons partager nos expériences pour ne pas répéter les mêmes erreurs déjà commises », a-t-il indiqué.

IMG 20220518 WA0160 1

«Dans le secteur de l’énergie également, nous sommes devenus un pays producteur de pétrole et de gaz. Et, je pense que l’Algérie peut être potentiellement un acteur important dans ce développement », a-t-il laissé entendre.

Venu représenter la partie Sénégalaise, Mme Ndèye Awa Mbaye, vice-présidente du MEDS est revenue sur l’importance de cette convention de partenariat signée au bénéfice de la population sénégalaise. « Nous venons de signer une convention de partenariat qui vient renforcer le secteur patronal des deux pays. Cette signature de convention entre le CREA de l’Algérie et le MEDS du Sénégal constitue une étape importante. Nous sommes honorés et je pense que nos entreprises au niveau des deux mouvements pourront travailler en bonne intelligence mais aussi établir également des accords de partenariat gagnant-gagnant pour les deux pays», a-t-elle souligné.

A propos du CREA

Le Conseil du Renouveau Economique Algérien (CREA) est un patronat algérien qui regroupe des entreprises publiques, des entreprises privées et des Startups engagées dans la relance industrielle de l’Algérie. En tant qu’organisation syndicale patronale, le CREA aspire à contribuer activement à la transition économique de l’Algérie.  Le CREA sera également « un outil de promotion de l’Algérie, grâce à des partenariats de qualité dans le monde et à l’implication de la communauté nationale établie à l’étranger.

IMG 20220518 WA0164 IMG 20220518 WA0160 1 1 IMG 20220518 WA0157 1 IMG 20220518 WA0160 IMG 20220518 WA0145 IMG 20220518 WA0154 IMG 20220518 WA0153 1 IMG 20220518 WA0162 IMG 20220518 WA0158 1

MEDS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :