Afritech 2022: Le discours du Ministre Diatara

Afritech 2022: Le discours du Ministre Diatara
  • Monsieur le Président du Mouvement des Entreprises du Sénégal ;
  • Monsieur les Présidents des Organisations Professionnelles Patronales ;
  • Honorables Députés, Honorables Conseillers ;
  • Mesdames, Messieurs ;
  • Distingués Invités ;
  • Chers Jeunes entrepreneurs ;

 

C’est un immense plaisir que j’éprouve en présidant, aujourd’hui la 5e édition du Salon AFRITECH organisé par le Mouvement des Entreprises du Sénégal – MEDS.

Depuis quelques années, le monde connait une mutation profonde, sous le double choc de l’informatique et de la biotechnologie qui a complétement changé nos modes de réflexions, nos systèmes de pensées et nos façons d’agir.

Partout s’installent et se consolident la culture du numérique et la digitalisation de l’économie. Aujourd’hui, ni rien, ni personne ne peut se passer de l’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC).

L’Economie numérique prend de plus en plus de place et s’impose désormais comme un secteur incontournable pour toutes les nations qui aspirent au progrès et à l’émancipation sociale.

C’est conscient de cela, de l’énorme potentiel et de l’effet catalyseur du secteur des Télécommunications que le Chef de l’Etat et le gouvernement du Sénégal, depuis quelques années accordent une priorité de premier plan à l’économie et au processus irréversible de la digitalisation de l’économie.

Mesdames, Messieurs,

Les objectifs visés, certes ambitieux, sont à notre portée car nous disposons de ressources humaines de qualité et d’installations de standard international dans ce secteur.

De même, l’éducation, la formation et la recherche sont aussi l’objet d’une forte transformation inspirée par la vision du Chef de l’Etat.

Sur ce registre, il est important de signaler la création de nouvelles institutions d’enseignement supérieur telles que l’université virtuelle du Sénégal – UVS et l’institut d’enseignement professionnel – ISEP dédiées aux métiers du numérique.

De manière générale, l’offre de formation dans les métiers du numérique s’est considérablement diversifiée touchant quasiment tous les métiers du numérique jusqu’aux qualifications nouvelles et stratégiques du big data, de l’intelligence artificielle et de la cybersécurité.

Enfin, la recherche est renforcée avec l’acquisition d’un super calculateur, l’une des plus puissants d’Afrique et l’abonnement des universités publiques aux bases de données en ligne.

Pour couronner le tout, l’accès des étudiants à l’ordinateur portable est facilité grâce au programme : un étudiant, un ordinateur.

Pour parachever l’organisation de l’écosystème du numérique, le gouvernement a injecté des ressources importantes dans les différentes structures de cet écosystème que sont : le FDSUT, la DER, l’ADIE, le PTN, le CNN (Conseil National du Numérique) entres autres…

Mesdames, messieurs,

Comme vous pouvez le constater, le Gouvernement a fait une option sérieuse et résolue pour développer l’économie numérique.

C’est cet intérêt immense que nous portons de l’économie numérique qui justifie l’attention et le soutien que nous portons à l’initiative du Cercle des Jeunes Entrepreneurs du MEDS d’organiser ce magnifique salon des startups – AFRITECH.

Ce salon AFRITECH, qui en est à sa 5e édition est une belle initiative, une belle action pour vulgariser l’esprit entrepreneurial chez les jeunes et identifier les porteurs de bons projets pour en faire des champions.

J’en suis convaincu, ce salon représente une opportunité riche en conseils, rencontres précieuses, partenariats et en transfert de technologie. Les échanges d’expériences qui s’y déroulent seront d’une grande utilité pour tous les participants.

Je félicite par avance les lauréats qui recevront leur diplôme et soutien financier du Mouvement des Entreprises du Sénégal-MEDS pour booster respectivement leurs startups et les projets innovants et porteurs.

Mesdames Messieurs,

Mon département suit vos activités avec sollicitude et reste disposé à vous accompagner pour la capitalisation des bonnes pratiques qui sont décelées au cours de ce salon qui en est à sa cinquième édition.

L’occasion de remercier et féliciter, au nom du Chef de l’Etat, M. Mbagnick DIOP- Président du MEDS pour ses multiples initiatives et son esprit patriotique.

Tout en souhaitant plein succès à vos travaux, je déclare ouvert le salon AFRITECH, 5e édition.

Merci de votre aimable attention !

MEDS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :